14/06/2017 – Communiqué de presse suite au 1er tour

Avec Michèle Bonneton,, ma suppléante, je tiens à remercier très sincèrement toutes les électrices et les électeurs qui ont voté pour nous, toutes celles et ceux qui ont soutenu notre candidature, et toutes celles et ceux qui nous ont accompagné avec enthousiasme depuis des mois dans cette belle 9ème circonscription de l’Isère.

A l’issue de ce premier tour, notre résultat ne nous permet pas de porter plus loin dans cette élection législative notre vision d’une gauche citoyenne, humaniste et écologiste, nous en prenons acte. Cependant les questions dont nous avons débattu avec vous au cours de cette campagne restent d’actualité, qu’il s’agisse de la prise en compte prioritaire de l’écologie ou de la présence des services publics au plus près des citoyens, toutes les rencontres et les échanges qui ont jalonné notre parcours en témoignent.

Le rassemblement des forces citoyennes, écologistes et de gauche qui a porté notre candidature est fondé sur des valeurs communes. Au-delà des personnes, il a vocation à s’élargir et à préparer l’avenir d’une société ouverte, diverse et plus solidaire, une société qui place les femmes, les hommes et notre environnement au cœur des politiques publiques, une société dans laquelle chacun trouve sa place et un sens à sa vie.

Bien sincèrement.

Patrick Cholat

05/06 – Communiqué de presse

La transparence pour restaurer la confiance : des engagements et des actes.

Tout au long de sa campagne de terrain, débutée il y a plusieurs mois, à la rencontre des habitants de la 9 ème circonscription de l’Isère, Patrick Cholat a pu constater combien nos concitoyens étaient de plus en plus méfiants vis à vis de leurs représentants et combien ils plébiscitent la transparence et la probité en politique.

Initialement une loi de moralisation de la politique devait être présentée cette semaine en Conseil des Ministres. Finalement, celle-ci a été reportée au mercredi 14 juin. Pour Patrick Cholat « Cette loi est nécessaire, et même indispensable, pour restaurer le lien de confiance entre les élus et les citoyens. Selon les premiers éléments dont nous disposons, les propositions vont dans le bon sens et rejoignent mes engagements et le « code de bonne conduite pour un mandat exemplaire » que j’ai présenté et mis en ligne il y a déjà plusieurs semaines. »

En tant que candidat aux élections législatives, Patrick Cholat s’est engagé, s’il est élu à :

  • Participer assidûment aux travaux législatifs
  • Rendre compte régulièrement aux habitants de la circonscription
  • Rester à l’écoute des citoyens et les consulter en amont du vote des lois en utilisant les outils de démocratie participative
  • Se consacrer exclusivement à son mandat de député
  • N’embaucher aucun membre de sa famille
  • Rendre publics le nom, la fonction et le salaire de ses collaborateurs
  • Tenir à disposition de tous l’état de ses dépenses
  • N’accepter aucun cadeau de la part de particuliers, d’entreprises ou de groupes d’intérêts.

Pour mettre en cohérence ses propositions et ses actes, Patrick Cholat vient de publier sur son site internet l’extrait de son casier judiciaire et ses déclarations de patrimoine et d’intérêts et d’activités.

« Je considère comme un impératif démocratique de rétablir une relation de confiance entre les élus et les citoyens. C’est le sens de la publication, en toute transparence, de ces documents et ce même si la législation ne l’impose pas à ce jour »

01/06 – Le Dauphiné Libéré – FDSEA

Tous les agriculteurs doivent pouvoir vivre de leur travail, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui,
il faut encourager les circuits courts et les démarches de conversion à l’agriculture bio et à l’agroécologie, à cet égard la décision récente de la Région AURA de plafonner les aides à la conversion est désastreuse, elle met en péril certaines exploitations.

Le CETA représente une menace pour les productions du territoire (Saint Marcellin, Noix de Grenoble, Bleu de Vercors-Sassenage, …)

Le sujet du loup doit être mis au débat, en attendant de trouver un équilibre acceptable par tous les éleveurs victimes d’attaques doivent être indemnisés sans délai.

Extraits du débat de Telegrenoble – 1er tour

Telegrenoble a diffusé le débat du premier tour des législatives de la 9e circonscription de l’Isère le mardi 30 mai.

Voici quelques interventions de Patrick Cholat sur des sujets comme l’économie, la loi travail, l’agriculture, la transition energétique …

Présentation
Le premier tour de table concerne la présentation des candidats.


Telegrenoble : Présentation de Patrick Cholat par Patrick Cholat

Ecocis & Vertaris
Patrick Cholat revient sur l’aventure Vertaris & Ecocis qu’il a vécu de l’intérieur quand il était vice-président du Pays Voironnais. Il souligne l’importance de s’assurer de contreparties quand l’argent public vient en aide aux entreprises.
Continuer la lecture de « Extraits du débat de Telegrenoble – 1er tour »

Communiqué : élection présidentielle

Notre choix pour l’élection présidentielle

Le choix que nous ferons le dimanche 7 mai est fondamental pour l’avenir de chacun d’entre nous et pour la France.

Madame Le Pen trompe les électeurs, elle adoucit son discours sans changer le fond de son projet. Elle prône le repli sur soi. Elle bafoue nos belles valeurs républicaines.

Elle s’attaque déjà à nos libertés en expulsant des journalistes et des artistes de façon violente ; elle s’attaque déjà à l’égalité en instaurant des catégories de français ; elle s’attaque déjà à la fraternité en pointant des boucs émissaires et en se montrant insensible à la douleur humaine (elle n’a pas célébré, dimanche dernier, la journée des déportés de la dernière guerre) ; elle piétine la laïcité en ne respectant pas les convictions de chacun.

Son projet économique est incohérent. La sortie de l’euro : c’est une inflation galopante, l’appauvrissement des petits épargnants et des ménages, l’endettement de la France. La fermeture des frontières : c’est beaucoup plus de difficultés à exporter pour nos entreprises, plus de faillites et de licenciements, plus d’impôts pour les français.

Son projet écologique est aberrant : les élus FN ont voté « contre » la ratification de l’accord de Paris signé lors de la COP21 pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre et lutter contre le réchauffement climatique.

Dimanche prochain s’abstenir c’est faire le jeu de Mme Le Pen. Même si ça n’a pas été notre choix de 1er tour, nous voterons pour E. Macron. Pour les élections législatives des 11 et 18 juin prochains, nous vous proposerons un projet de justice sociale, citoyen et écologiste pour que vivent nos valeurs républicaines dans la France que nous aimons et où il fait bon vivre.

Patrick Cholat, candidat aux élections législatives des 11 et 18 juin 2017
Michèle Bonneton, suppléante
9ème circonscription de l’Isère