14/06/2017 – Communiqué de presse suite au 1er tour

Avec Michèle Bonneton,, ma suppléante, je tiens à remercier très sincèrement toutes les électrices et les électeurs qui ont voté pour nous, toutes celles et ceux qui ont soutenu notre candidature, et toutes celles et ceux qui nous ont accompagné avec enthousiasme depuis des mois dans cette belle 9ème circonscription de l’Isère.

A l’issue de ce premier tour, notre résultat ne nous permet pas de porter plus loin dans cette élection législative notre vision d’une gauche citoyenne, humaniste et écologiste, nous en prenons acte. Cependant les questions dont nous avons débattu avec vous au cours de cette campagne restent d’actualité, qu’il s’agisse de la prise en compte prioritaire de l’écologie ou de la présence des services publics au plus près des citoyens, toutes les rencontres et les échanges qui ont jalonné notre parcours en témoignent.

Le rassemblement des forces citoyennes, écologistes et de gauche qui a porté notre candidature est fondé sur des valeurs communes. Au-delà des personnes, il a vocation à s’élargir et à préparer l’avenir d’une société ouverte, diverse et plus solidaire, une société qui place les femmes, les hommes et notre environnement au cœur des politiques publiques, une société dans laquelle chacun trouve sa place et un sens à sa vie.

Bien sincèrement.

Patrick Cholat

Quelles solidarités pour demain ?

Elements de contexte

En accueillant pendant plusieurs mois un centre d’accueil et d’orientation pour migrants issus de la jungle de Calais, la commune de Saint Hilaire du Rosier a démontré, malgré les craintes qui se sont fait jour, qu’un grand mouvement de solidarités est toujours possible pour peu que l’on prenne le temps d’expliquer, d’échanger et d’aller à la rencontre de l’autre.

Aujourd’hui les solidarités et la cohésion sociale sont mises à rude épreuve avec une précarité économique et une exclusion sociale qui progressent, avec des affirmations identitaires de plus en plus fortes et un développement des populismes, avec une tendance à l’entre-soi et au repli sur soi.

Pourtant les enjeux sociaux et environnementaux, notamment le changement climatique, posent plus que jamais la question de la solidarité entre les générations mais aussi entre les peuples et les nations.
Comment mieux accompagner les personnes en situation de vulnérabilité? Comment préserver nos biens communs pour le bien de tous ? Comment innover socialement ? Quelle place pour une véritable Europe sociale ? Venez découvrir nos propositions et en débattre.

Commerce et vitalité des centre-villes et centre-bourgs

Contexte

Le commerce de proximité joue un rôle essentiel dans l’animation de nos villes et de nos villages. Pourtant, notre pays souffre depuis quelques années d’une perte de vitesse rapide d’un nombre important de centres-villes (notamment dans les villes moyennes) avec des taux de vacances dépassant souvent allègrement les 10 à 15 %. C’est ainsi qu’on observe toujours plus de locaux commerciaux vides en centre-ville mais aussi, trop souvent, la disparition des derniers commerces dans les villages ruraux. Si notre circonscription n’échappe pas à cette problématique, la situation y est heureusement bien moins prononcée notamment grâce à la volonté et aux efforts entrepris par les élus du territoire pour maintenir les derniers commerces de leurs villages ou pour dynamiser les commerces des centres-villes. Les associations de commerçants y sont également dynamiques et sont essentielles à l’animation du coeur de nos villes. Mais face aux défis que doit relever le commerce de centre-villes (notamment l’e-commerce et les grandes surfaces en périphérie), le législateur et l’Etat se doivent d’apporter un appui fort en créant les conditions favorables au maintien du commerce de proximité.
Continuer la lecture de « Commerce et vitalité des centre-villes et centre-bourgs »

Défendre nos productions locales contre des accords comme le CETA

Lors du 4ème marché festif de Saint-Jean-de-Moirans. Avec Laurence Béthune, Maire de la commune

Nos productions locales sont menacées par les accords internationaux comme le CETA.
Patrick Cholat réaffirme son engagement à défendre nos produits du terroir et lutter contre le CETA dans sa forme actuelle


Productions locales & CETA par Patrick Cholat (feat. Laurence Béthune, Maire de la commune)

Sur le me sujet, voir egalement cet extrait de Telegrenoble

Quelle agriculture pour l’avenir ?

Le mardi 6 juin à Vinay
20h, salle Brun Faulquier en mairie

Contexte : « Quelle agriculture pour l’avenir »?

Notre circonscription est l’une des plus agricoles de notre département avec des produits phares, connus et reconnus en France et bien au délà : la Noix de Grenoble AOP, le Saint-Marcellin IGP, le Bleu du Vercors-Sassenage AOP, la cerise Ratafia… Ils font notre fierté et sont un formidable atout pour notre territoire car aux côtés de nos nuciculteurs et de nos éleveurs, il existe un tissu d’artisans, de PME/TPE, d’entreprises de l’agroalimentaire, de coopératives, de centres de formation, d’évenementiels (Beaucroissant, St-Marcellin…)… qui contribuent activement au développement économique de ce territoire et à sa renommée touristique. Pour autant la situation n’est pas idyllique : nos éleveurs laitiers ont le plus grand mal à vivre dignement de leur travail, les prix de vente du lait ne couvrant qu’à peine le coût de production et nos producteurs de noix doivent faire face à l’arrivée de parasites et de maladies qui peuvent menacer la récolte. Devant ces enjeux, le législateur doit intervenir pour rééquilibrer les négociations commerciales face aux géants de la grande distribution, pour garantir un revenu décent, pour soutenir la recherche et promouvoir les alternatives aux pesticides notamment par le développement de l’agrocécologie.

L’agriculture demeure plus que jamais un métier d’avenir et sera l’une de nos priorités car elle porte des enjeux essentiels qui concernent chacun d’entre nous : la sécurité alimentaire, l’aménagement du territoire, la préservation de la biodiversité, les enjeux énergétiques (méthanisation…), le maintien des emplois en milieu rural…

Pour Patrick Cholat et Michèle Bonneton : Il est essentiel que les agriculteurs puissent vivre décemment de leur travail.
Continuer la lecture de « Quelle agriculture pour l’avenir ? »

05/06 – Communiqué de presse

La transparence pour restaurer la confiance : des engagements et des actes.

Tout au long de sa campagne de terrain, débutée il y a plusieurs mois, à la rencontre des habitants de la 9 ème circonscription de l’Isère, Patrick Cholat a pu constater combien nos concitoyens étaient de plus en plus méfiants vis à vis de leurs représentants et combien ils plébiscitent la transparence et la probité en politique.

Initialement une loi de moralisation de la politique devait être présentée cette semaine en Conseil des Ministres. Finalement, celle-ci a été reportée au mercredi 14 juin. Pour Patrick Cholat « Cette loi est nécessaire, et même indispensable, pour restaurer le lien de confiance entre les élus et les citoyens. Selon les premiers éléments dont nous disposons, les propositions vont dans le bon sens et rejoignent mes engagements et le « code de bonne conduite pour un mandat exemplaire » que j’ai présenté et mis en ligne il y a déjà plusieurs semaines. »

En tant que candidat aux élections législatives, Patrick Cholat s’est engagé, s’il est élu à :

  • Participer assidûment aux travaux législatifs
  • Rendre compte régulièrement aux habitants de la circonscription
  • Rester à l’écoute des citoyens et les consulter en amont du vote des lois en utilisant les outils de démocratie participative
  • Se consacrer exclusivement à son mandat de député
  • N’embaucher aucun membre de sa famille
  • Rendre publics le nom, la fonction et le salaire de ses collaborateurs
  • Tenir à disposition de tous l’état de ses dépenses
  • N’accepter aucun cadeau de la part de particuliers, d’entreprises ou de groupes d’intérêts.

Pour mettre en cohérence ses propositions et ses actes, Patrick Cholat vient de publier sur son site internet l’extrait de son casier judiciaire et ses déclarations de patrimoine et d’intérêts et d’activités.

« Je considère comme un impératif démocratique de rétablir une relation de confiance entre les élus et les citoyens. C’est le sens de la publication, en toute transparence, de ces documents et ce même si la législation ne l’impose pas à ce jour »

01/06 – Le Dauphiné Libéré – FDSEA

Tous les agriculteurs doivent pouvoir vivre de leur travail, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui,
il faut encourager les circuits courts et les démarches de conversion à l’agriculture bio et à l’agroécologie, à cet égard la décision récente de la Région AURA de plafonner les aides à la conversion est désastreuse, elle met en péril certaines exploitations.

Le CETA représente une menace pour les productions du territoire (Saint Marcellin, Noix de Grenoble, Bleu de Vercors-Sassenage, …)

Le sujet du loup doit être mis au débat, en attendant de trouver un équilibre acceptable par tous les éleveurs victimes d’attaques doivent être indemnisés sans délai.

Prochaines réunions publiques

Patrick Cholat, candidat de la société civile n’appartenant à aucun parti politique mais ayant le soutien de EELV, du PS, du PC et du PRG, et Michèle Bonneton, suppléante et députée sortante vous invitent à venir à leur rencontre et échanger sur leur programme et leurs propositions : la préservation de l’emploi, l’agriculture, la transition énergétique, notre système de santé, la lutte contre l’évasion fiscale…


Le vendredi 9 juin à Voiron
20h, salle Marcelle Boudias
Il sera plus spécifiquement question de « Quelle place pour l’action des citoyens? »

Continuer la lecture de « Prochaines réunions publiques »

02/06/2017 – Voreppe

Vernissage de l’exposition photo du Pic-Vert dans le cadre du festival « La photo fait son cinéma dans le Voironnais »

Position concernant le traité CETA

Madame, Monsieur,

Par courriel en date du 1er juin 2017, vous avez souhaité interroger Michèle Bonneton, actuelle députée de la 9ème circonscription de l’Isère et candidate suppléante aux élections législatives des 11 et 18 juin prochains sur sa position concernant le traité CETA.

En tant que candidat titulaire du binôme que je forme avec Michèle Bonneton pour ces élections, je vous réponds très volontiers.

Sur ce dossier, comme sur beaucoup d’autres, je souhaite tout d’abord vous préciser que mon action, si je suis élu député, s’inscrira dans le prolongement du travail de Michèle Bonneton qui n’a cessé d’interpeller sur ce traité qui représente un danger pour nos normes sociales, de santé et environnementales et menace le rôle des parlementaires et nos principes démocratiques.

Continuer la lecture de « Position concernant le traité CETA »

15 Propositions pour une France solidaire dans le monde en 2017

Les associations et ONG « act!onaid, pour des peuples solidaires », « ccfd-terre solidaire », « OXFAM France », « Secours Catholique Caritas France » m’ont transmis leur 15 propositions pour une France solidaire dans le monde en 2017

« Nous appelons les candidat·e·s aux élections législatives de 2017 à démontrer leur volonté politique de répondre aux enjeux écologiques, sociaux, et économiques auxquels l’Humanité est confrontée, dans une perspective de solidarité internationale »

Je me suis engagé sans réserves sur toutes les propositions présentées que vous pouvez consulter en suivant ce lien

Manifeste AnimalPolitique

Madame,

Par courriel en date du 1er juin, vous m’avez invité à découvrir le manifeste AnimalPolitique et à me positionner sur les « 30 propositions pour mettre la condition animale au cœur des enjeux politiques ». Je vous en remercie.

J’ai pris connaissance avec grand intérêt du travail mené par la trentaine d’associations et ONG et ce d’autant plus que la question de la place de l’animal au sein de notre société est effectivement devenue, comme le souligne le manifeste, une préoccupation majeure pour nos concitoyens. Les élus nationaux ou ceux qui, comme moi, prétendent à le devenir doivent donc se saisir pleinement de cette question et s’engager sur des propositions concrètes.

Pour soutenir le manifeste, il faut s’engager sur, au minimum, 25 des 30 propositions. Après avoir pris connaissance en détail de celles-ci, je peux à ce jour m’engager sans réserve sur 25 d’entre elles :

Continuer la lecture de « Manifeste AnimalPolitique »

Extraits du débat de Telegrenoble – 1er tour

Telegrenoble a diffusé le débat du premier tour des législatives de la 9e circonscription de l’Isère le mardi 30 mai.

Voici quelques interventions de Patrick Cholat sur des sujets comme l’économie, la loi travail, l’agriculture, la transition energétique …

Présentation
Le premier tour de table concerne la présentation des candidats.


Telegrenoble : Présentation de Patrick Cholat par Patrick Cholat

Ecocis & Vertaris
Patrick Cholat revient sur l’aventure Vertaris & Ecocis qu’il a vécu de l’intérieur quand il était vice-président du Pays Voironnais. Il souligne l’importance de s’assurer de contreparties quand l’argent public vient en aide aux entreprises.
Continuer la lecture de « Extraits du débat de Telegrenoble – 1er tour »

Union Française des Associations d’Anciens Combattants et Victimes de Guerre de l’Isère

Monsieur le Président,

Par courrier vous nous avez récemment soumis un questionnaire concernant l’avenir des ressortissants de l’ONACVG (Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre). Je vous prie de trouver ci-dessous mes réponses qui sont également celles de ma suppléante, Michèle Bonneton, députée sortante.

Je souhaite tout d’abord préciser que mon action, si je suis élu député, s’inscrira dans le prolongement du travail de Michèle Bonneton qui tout au long de son mandat a participé avec assiduité aux cérémonies de commémoration et aux réunions de section des associations locales et à leur congrès départemental (FNACA, Souvenir Français…), ce qui lui a permis de faire remonter au niveau national les demandes légitimes des Anciens Combattants et de leur famille. Elle peut d’ailleurs témoigner que leurs demandes et revendications sont raisonnables et réfléchies, loin de toute surenchère. Comme elle, je considère qu’il est important que le représentant de l’Assemblée nationale soit particulièrement à l’écoute de ceux qui se sont battus pour notre pays.
Continuer la lecture de « Union Française des Associations d’Anciens Combattants et Victimes de Guerre de l’Isère »

Quelle économie pour l’emploi ?

Réunion publique du 31 mai à Tullins

Patrick Cholat se présente et indique les grands axes de notre programme, puis présente le thème spécifique de la soirée.

Michèle Bonneton explique ce qu’est le travail d’un député, insiste sur le lien entre local et national et pourquoi Patrick serait un très bon député

Intervention de Jean Yves Dherbeys – Maire de Tullins :

Le développement économique local est vaste, compliqué, essentiel pour développer nos territoires et pour l’emploi.

Il y a des incohérences (de bassins, administratives, etc) , des enchevêtrements d’acteurs (associations d’industriels, chambre de commerce, chambre des métiers, communautés d’agglomération et de communes…)

Continuer la lecture de « Quelle économie pour l’emploi ? »

Comment bien vivre en milieu rural ?

Réunion publique du 29 mai 2017 à Pont-en-Royans

Patrick Cholat se présente et donne les grandes lignes du programme.

Michèle Bonneton décrit son travail de député et explique pourquoi Patrick sera un très bon député. Elle présente quelques exemples de liens entre le territoire et le travail à l’Assemblée nationale : la suppression de l’ATESAT (Aide des services préfectoraux aux petites communes pour des aménagements) ; le manque de médecins et d’offre de soins dans certains territoires.

Amandine Vassieux( 1ère adjointe) nous présente brièvement Pont-en-Royans qui est se caractérise par un tissu associatif riche, une attractivité géographique et touristique importante et une grande mixité de la population.

Cependant,  Pont en Royans est un village de 900 habitants qui concentre un certain nombre de problématiques :  les services publics partent ( mais une maison des services publics verra bientôt le jour).  Il y a également des difficultés à obtenir un rendez-vous chez un médecin. Les services sont éloignés de la population, tout comme ceux de la Région qui sont difficiles d’accès.

Le rôle de Michèle Bonneton s’est avéré très positif pour le territoire.  Elle s’est révélée être un vrai contre-pouvoir. Amandine Vassieux a souligné la nécessité d’élire des gens qui représentent les élus des petites communes.

Continuer la lecture de « Comment bien vivre en milieu rural ? »

Signature du pacte du logiciel libre

J'ai signé le Pacte du Logiciel Libre

J’ai conscience que

Le travail des acteurs du logiciel libre participe à la préservation des libertés fondamentales dans une société informatisée, au partage du savoir et à la lutte contre la « fracture numérique ». Il constitue également une opportunité pour le public mais aussi pour l’indépendance technologique et la compétitivité de la France et de l’Europe ;

Continuer la lecture de « Signature du pacte du logiciel libre »

Quels transports pour demain ?

Réunion publique – 23 mai 2017 – Voreppe

Introduction par Patrick Cholat qui présente les grandes lignes de son programme

Michèle Bonneton explique le rôle du député, ses moyens d’action et indique pourquoi Patrick Cholat sera un bon député. Elle explique les possibles lois à venir en matière de transports :

  • La mise en concurrence de la SNCF est prévue par une directive européenne (2020 pour le TGV, 2023 pour les TER) : une loi sera nécessaire. Depuis une loi de 1982, la SNCF a le monopole du rail en France.
  • Pour garantir l’achèvement des infrastructures lancées, il faudra trouver les financements nécessaires. L’État pourrait vendre ses participations dans des entreprises ou dans les aéroports (Roissy Charles de Gaulle et Orly) comme M. Macron l’a fait quand il était ministre pour les aéroports de Toulouse, Lyon et Nice. Une loi sera nécessaire
  • La dette de la SNCF est très importante : 53 milliards d’euros au 1er janvier 2017. Pendant la campagne M. Macron a dit que l’État prendrait en charge une partie de cette dette : une loi sera nécessaire.
  • Lorsque le budget est discuté, le député peut proposer des aides spécifiques (pour les véhicules propres par exemple,…)

Continuer la lecture de « Quels transports pour demain ? »

Vers la transition énergétique ?

Réunion de Saint Jean de Moirans – 22 mai 2017

Accueil par Mme Laurence Bethune, maire de St Jean de Moirans
Introduction et animation par Olivier Bouret

Patrick Cholat se présente et pose les enjeux : nécessité de sortir des énergies carbonées pour lutter contre le changement climatique mais aussi contre les pollutions et autres nuisances.
Deux projets TEPOS, portés par la communauté de communes de Saint Marcellin Vercors Isère et la communauté d’agglomération du Pays Voironnais, couvrent l’ensemble de la circonscription. D’ici 2050, il faudrait diviser par deux la consommation et multiplier par 10 les énergies renouvelables pour le territoire Voironnais-Chartreuse.

Intervention d’un conseiller en énergie, Jean Leroy
Dans les années 80, on consomme l’énergie sans se soucier des conséquences. Dès les années 90 émerge la problématique du changement climatique. Est lancée l’idée du facteur 4 : diviser par 4 nos consommations d’énergie. Le protocole de Kyoto propose de stabiliser nos consommations à leur niveau de 1990.
Continuer la lecture de « Vers la transition énergétique ? »

Quels services publics et de santé ?

Réunion publique du 18 mai 2017, Saint-Marcellin

Les services publics doivent offrir les mêmes possibilités à tous. Par exemple : l’école doit permettre à tous les jeunes d’acquérir les meilleures formations et diplômes qui leurs conviennent.

Patrick Cholat et Michèle Bonneton, issus tous les deux de familles aux revenus très modestes, ont pu obtenir des diplômes réputés (ingénieur des arts et métiers ; agrégée de physique) grâce à l’école de la République.

D’après la définition de nos services publics ceux-ci doivent respecter les principes d’égalité, de continuité, de mutabilité et d’accessibilité.

La rentabilité ne fait pas partie de leurs caractéristiques, or on va beaucoup trop dans ce sens !

Les services publics doivent avant tout assurer l’égalité entre tous les Français ; ils sont le patrimoine de tous.

Continuer la lecture de « Quels services publics et de santé ? »

Et aussi …

Patrick Cholat

Parce qu’un Député travaille pour la France, pour toute la diversité de notre société, il doit être prêt sur la base de ses valeurs et de ses convictions à œuvrer sur tous les sujets de manière éthique et responsable

Je m’engage également, entre autres et sans exclusive, à agir pour :

  • Réorienter le projet européen pour une EUROPE PROTECTRICE, plus sociale, démocratique et écologique.
  • Lutter contre le dumping social, environnemental, fiscal.
  • Promouvoir une Europe de la défense. Une Europe stratège qui investit pour l’avenir.
  • Renouveler la démocratie, en particulier en sollicitant les citoyens au sujet des lois. Reconnaître le vote blanc.
  • Défendre les associations : reconnaissance du bénévolat et leur donner les moyens d’agir.
  • Défendre la laïcité et promouvoir les valeurs républicaines.
  • Défendre les solidarités dont le système de retraite par répartition.
  • Élaborer une grande loi pour reconnaître le caractère spécifique de la ruralité.

Mes engagements Comportement éthique et responsableAccompagner les mutations économiquesBesoin de services publics efficaces et protecteursAgiculteurs, consommateurs, citoyensBouleversement climatique, AGIR !Donner toute sa place à la culturePréserver notre avenir et celui de nos enfantsEt aussi …

Préserver notre avenir et celui de nos enfants

NOUS DEVONS POUVOIR BOIRE L’EAU DU ROBINET, RESPIRER ET MANGER SANS CRAINTE POUR NOTRE SANTÉ

Je m’engage à :

  • Agir pour l’interdiction des pesticides dangereux et les perturbateurs endocriniens en les remplaçant par des
    produits inoffensifs.
  • Promouvoir une restauration collective bio pour nos enfants.
  • Garantir la préservation des biens communs vitaux : eau, air, sols, biodiversité…

Mes engagements Comportement éthique et responsableAccompagner les mutations économiquesBesoin de services publics efficaces et protecteursAgiculteurs, consommateurs, citoyensBouleversement climatique, AGIR !Donner toute sa place à la culturePréserver notre avenir et celui de nos enfantsEt aussi …

Agriculteurs, consommateurs, citoyens !

Ensemble agissons pour une agriculture de qualité, rémunératrice, créatrice d’emplois et respectueuse de l’environnement.

Je m’engage à :

  • Favoriser l’installation d’agriculteurs, lutter contre l’accaparement spéculatif des terres agricoles.
  • Imposer les circuits de proximité dans la restauration collective publique.
  • Encourager la conversion des pratiques agricoles.
  • Revaloriser de façon significative les retraites agricoles.
  • Défendre nos productions locales : noix de Grenoble, Saint-Marcellin, Bleu du Vercors… Je m’opposerai à la ratification de traités comme le CETA actuel.

Mes engagements Comportement éthique et responsableAccompagner les mutations économiquesBesoin de services publics efficaces et protecteursAgiculteurs, consommateurs, citoyensBouleversement climatique, AGIR !Donner toute sa place à la culturePréserver notre avenir et celui de nos enfantsEt aussi …

Accompagner les mutations économiques

N’OUBLIONS PERSONNE DANS LES MUTATIONS ÉCONOMIQUES QUE NOUS VIVONS

Je m’engage à

  • Soutenir l’activité et la relocalisation de l’économie, aider spécifiquement les PME/TPE.
  • Encourager l’économie sociale et solidaire, créatrice d’emplois non délocalisables.
  • Garantir l’égalité salariale femmes/hommes.
  • Augmenter les bas revenus, redonner du pouvoir d’achat.
  • Instaurer un revenu d’existence décent pour tous les jeunes.
  • Agir pour la révision de la directive « Travailleurs détachés ».
  • Refuser la modification du code du travail par ordonnances, respecter les partenaires sociaux.
  • Porter l’effort de recherche et développement à 3 % du Produit intérieur brut.
  • Intégrer le Régime Social des Indépendants au régime général. Droit aux allocations chômage pour tous

Mes engagements Comportement éthique et responsableAccompagner les mutations économiquesBesoin de services publics efficaces et protecteursAgiculteurs, consommateurs, citoyensBouleversement climatique, AGIR !Donner toute sa place à la culturePréserver notre avenir et celui de nos enfantsEt aussi …

Bouleversement climatique, AGIR !

POUR ÉVITER LE BOULEVERSEMENT CLIMATIQUE IL FAUT AGIR DÈS À PRÉSENT : NOUS POUVONS LE FAIRE !

Je m’engage à porter une politique volontariste.

  • Créer 1 million d’emplois par la transition énergétique. Rénovation des logements, transports en commun et véhicules propres, modes doux de déplacements…
  • NON à l’extraction du gaz de schiste, sur notre circonscription et ailleurs !
  • 50 % d’énergies renouvelables en 2025 dans la production électrique ; 100 % d’énergies renouvelables en 2050.
  • Respecter les engagements de la COP21 !
  • Pour une fiscalité plus verte (pollueur-payeur), plus sociale et plus juste.

Mes engagements Comportement éthique et responsableAccompagner les mutations économiquesBesoin de services publics efficaces et protecteursAgiculteurs, consommateurs, citoyensBoulversement climatique, AGIR !Donner toute sa place à la culturePréserver notre avenir et celui de nos enfantsEt aussi …

Donner toute sa place à la culture

LA CULTURE FRANÇAISE C’EST L’OUVERTURE SUR LE MONDE, LA CURIOSITÉ, LA DIVERSITÉ ET LA CRÉATION

Je m’engage à donner toute sa place à la culture,

  • Préserver l’exception culturelle française pour que la culture ne soit pas considérée comme une marchandise.
  • Développer l’éducation artistique tout au long de la scolarité.
  • Développer l’éducation populaire.
  • Favoriser les projets culturels locaux pour un mieux vivre ensemble.
  • Défendre le statut des intermittents du spectacle.
  • Créer un statut pour les artistes qui ne bénéficient pas de l’intermittence.

Mes engagements Comportement éthique et responsableAccompagner les mutations économiquesBesoin de services publics efficaces et protecteursAgiculteurs, consommateurs, citoyensBouleversement climatique, AGIR !Donner toute sa place à la culturePréserver notre avenir et celui de nos enfantsEt aussi …

Besoin de services publics efficaces et protecteurs

POUR DES SERVICES PUBLICS EFFICACES ET PROTECTEURS : NON À LA RÉDUCTION DU NOMBRE DES FONCTIONNAIRES !

Je m’engage à :

  • Défendre l’existence de services publics de proximité partout. Je serai attentif à la qualité du nouvel hôpital de Voiron et aux conditions de travail.
  • Lutter contre les désertifications médicales dans les zones sous dotées et dans le Sud Grésivaudan.
  • Combler les fractures territoriales : numérique, déplacements, logements…
  • Garantir la justice fiscale : non à la suppression de l’Impôt Sur la Fortune et lutte contre l’évasion et les paradis fiscaux (60 à 100 milliards d’euros par an selon la cour des comptes).
  • Aider au maintien à domicile des personnes âgées par plus de présence humaine et revaloriser le minimum vieillesse.
  • Mettre en place une politique d’inclusion des personnes en situation de handicap et revaloriser leur allocation.
  • Agir pour plus de sécurité : renforcer la prévention, maintenir les gendarmeries en milieu rural, rétablir la police de proximité. Mieux organiser les services de renseignement. Renforcer les moyens de la justice.
  • Favoriser l’alternance et l’apprentissage.
  • Préserver les écoles en milieu rural.
  • Un seuil maximum de 25 élèves par classe à l’école et 12 dans les zones prioritaires.
  • Revaloriser le métier et le salaire des enseignants. Créer un service public de soutien scolaire.

Mes engagements Comportement éthique et responsableAccompagner les mutations économiquesBesoin de services publics efficaces et protecteursAgriculteurs, consommateurs, citoyensBouleversement climatique, AGIR !Donner toute sa place à la culturePréserver notre avenir et celui de nos enfantsEt aussi …

Comportement éthique et responsable

Patrick Cholat

POUR UNE RELATION DE CONFIANCE AVEC VOUS,

Je soutiendrai dans un esprit constructif et dans le respect de mes valeurs, dans un esprit non-partisan et d’où qu’elle vienne, toute action qui ira dans le sens du progrès social ou écologique.

On choisit un député pour ses engagements mais avant tout pour ses valeurs, la force de ses convictions, l’écoute pour construire son action et ses actes pour l’intérêt général

Pour un mandat exemplaire, je m’engage à :

  • Participer assidûment aux travaux législatifs.
  • Rendre compte régulièrement aux habitants de la circonscription.
  • Rester à l’écoute des citoyens et les consulter en amont du vote des lois, utiliser les outils de démocratie participative
  • Me consacrer exclusivement à mon mandat de député.
  • Rendre public mon casier judiciaire.
  • Publier chaque année ma déclaration d’intérêts et de patrimoine.
  • N’embaucher aucun membre de ma famille.
  • Rendre publics le nom, la fonction et le salaire de mes collaborateurs.
  • Tenir à disposition de tous l’état de toutes mes dépenses.
  • N’accepter aucun cadeau de la part de particuliers, d’entreprises ou de groupes d’intérêts.

Mes engagements Comportement éthique et responsableAccompagner les mutations économiquesBesoin de services publics efficaces et protecteursAgiculteurs, consommateurs, citoyensBouleversement climatique, AGIR !Donner toute sa place à la culturePréserver notre avenir et celui de nos enfantsEt aussi …