01/06 – Le Dauphiné Libéré – FDSEA

Tous les agriculteurs doivent pouvoir vivre de leur travail, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui,
il faut encourager les circuits courts et les démarches de conversion à l’agriculture bio et à l’agroécologie, à cet égard la décision récente de la Région AURA de plafonner les aides à la conversion est désastreuse, elle met en péril certaines exploitations.

Le CETA représente une menace pour les productions du territoire (Saint Marcellin, Noix de Grenoble, Bleu de Vercors-Sassenage, …)

Le sujet du loup doit être mis au débat, en attendant de trouver un équilibre acceptable par tous les éleveurs victimes d’attaques doivent être indemnisés sans délai.